Selon les recommandations de l'HAS
(Haute Autorité de Santé)

C'est une chirurgie de l’obésité qui peut-être envisagée pour des patients adultes qui réunissent certaines conditions :

  • Patients avec un IMC ≥ 40 kg/m²

ou

  • Patients avec un IMC ≥ 35 kg/m² associé à au moins une comorbidité susceptible d’être améliorée après la chirurgie (hypertension artérielle, syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) et autres troubles respiratoires sévères, diabète de type 2, maladies ostéo-articulaires invalidantes, stéatohépatite non alcoolique).

  • En deuxième intention après échec d’un traitement médical, nutritionnel, diététique et psychothérapeutique bien conduit pendant 6-12 mois.

  • En l’absence de perte de poids suffisante ou en l’absence de maintien de la perte de poids.

  • Patients bien informés au préalable, ayant bénéficié d’une évaluation et d’une prise en charge préopératoires pluridisciplinaires.

  • Patients ayant compris et accepté la nécessité d’un suivi médical et chirurgical à long terme.

  • Risque opératoire acceptable.

Minceur      Diététique

  • Les contre-indications à la chirurgie de l'obésité

  • Troubles cognitifs ou mentaux sévères.

  • Troubles sévères et non stabilisés du comportement alimentaire (ex : boulimie).

  • Dépendance à l’alcool et aux substances psychoactives licites et illicites.

  • Maladies mettant en jeu le pronostic vital à court et moyen terme.

  • Contre-indications à l’anesthésie générale.

  • Absence de prise en charge médicale préalable identifiée et incapacité prévisible du patient à participer à un suivi médical la vie durant.

Contactez votre diététicienne pour un RDV.

 

Moyens de paiement

  • Chèques bancaires
  • Espèces